Philo & co : L’ascétisme et les réseaux sociaux – Avec Damien Le Guay – 5/5

Philo & co Société

Le vendredi saint marque la passion du Christ, et les derniers jours du Carême avant Pâques. Et c’est à ce sujet que Philo & Co sur la notion de jeûne mais aussi plus généralement à propos de l’ascétisme.

Philo & co_l’ascétisme avec Damien Le Guay_02042021

Voici la conclusion d’une longue conversation commencée début mars et découpée en cinq épisodes. Depuis le début de cette discussion, nous avons vu ensemble en quoi consistait cette discipline du corps et de l’esprit, qu’on appelle l’ascétisme, pratiquée autant par les pères du Désert comme Catien que par les stoïciens de la Grèce antique, dont Sénèque est le représentant le plus complet. Nous avons appris comment les pères du désert appliquaient cette pratique pour se purifier des passions et pour venir questionner notre rapport au monde. En ce sens, le jeûne est une forme d’ascèse qui nous amène à trouver le vide intérieur, la source de la joie pure, le chemin vers Dieu. Mais l’ascèse peut être subit, comme nous le raconte le témoignage d’une étudiante en philosophie dans l’épisode 4 de cette mini-série.

Pour conclure notre entretien, nous abordons l’éclairage contemporain qu’apporte l’ascétisme sur notre consommation de réseaux sociaux et terminons sur la question pratique : comment appliquer l’ascétisme dans sa vie au quotidien ? En cherchant à réduire les plaintes incessantes que nous émettons envers le monde répond Damien Le Guay qui nous cite l’un des exercices tirés de son ouvrage: 41 exercices d’hygiène spirituelle : sortir de l’impasse du développement personnel, aux éditions Salvator.

Partagez cet article

  • 0%