Chronique que choisir : abonnements cachés sur internet

Non classé

L’achat sur internet peut cacher bien des surprises. Si l’on va trop vite, si l’on est tenté, le risque de souscrire avec l’achat principal un service supplémentaire est très fréquent. Le prélèvement s’opère alors avec les données bancaires utilisées pour l’achat. Il existe heureusement des parades.

Chronique que choisir_Abonnements cachés sur internet_07042021

Lors d’une commande payée en ligne, le client est souvent sollicité pour des suppléments, dans des termes plus ou moins clairs. C’est le cas pour le service de livraison rapide, ou la souscription à une formule de primes ou de réductions futures. Ces pratiques ne sont pas réservées à AMAZON : la SNCF et la plupart des plateformes françaises les ont adoptées. L’offre peut aussi prendre la forme de l’essai gratuit, de l’échantillon, de la loterie ou du privilège. Ces propositions alléchantes cachent souvent des abonnements par défaut, logés dans un achat principal payé en ligne. Dans une autre variante, c’est un produit intéressant proposé gratuitement, avec facturation seulement des frais de livraison.

Mais le client découvre ensuite sur son relevé bancaire qu’il est prélevé régulièrement, pour un prétendu abonnement ou service improbable, avec les coordonnées bancaires fournies avec ce règlement modeste qu’il avait accepté. Les sociétés qui proposent ces offres sont souvent domiciliées à l’étranger, avec une fausse adresse ou celle d’une simple domiciliation commerciale (concentration de boîtes aux lettres). Il ne faut pas s’épuiser en réclamations contre ces pratiques, même avec une société française, comme les assurances SFAM. Le mieux est d’empêcher tout prélèvement, sans même prendre la peine de résilier le pseudo abonnement. Il suffit pour cela de réclamer auprès de sa banque, en soulignant qu’aucune autorisation de prélèvement ne justifie ces débits. En effet, les paiements en série par numéro de carte bancaire, sans validation du client pour chaque opération, sont irréguliers.

Partagez cet article

  • 0%