Philo & co : Comment bien vivre l’incertitude ? Avec Dorian Astor – 3/8

Philo & co Société

Depuis trois semaines, Philo & co s’attaque à une des grandes thématiques de la philosophie : l’incertitude ! Car aujourd’hui, pandémie et nouveau contexte mondial oblige, les cartes ont été rebattues.

Philo & co _ L’incertitude_Dorian Astor_23042021

Notre avenir n’est pas fixé, il est au contraire mis à jour régulièrement par des nouvelles mesures qui nous contraignent ou nous libèrent un peu. Nous vivons un temps singulier où la confiance nécessaire à la vie en société est remise en question. Si « l’avant » nous semble lointain et inaccessible, « l’après » est encore indéfini. Alors, comment bien vivre ce temps d’incertitude ? Réponse aujourd’hui avec le philosophe et spécialiste de Nietzsche : Dorian Astor. Il est l’auteur de l’ouvrage « La passion de l’incertitude » paru aux éditions de l’Observatoire en 2020.

Nous avons vu dans le premier épisode que notre première certitude peut se fonder dans la reconnaissance de l’existence même. Mais attention, certitude et vérité sont deux choses différentes : les certitudes sont  basées sur des affects de confiance et c’est en cela qu’une certitude (ou une incertitude) relève de la passion. Il y’a en cela un rapport de force dans la balance entre le certain et l’incertain. Et comme peu de choses sont réellement certaines, convaincre peut relever d’un exercice périlleux. C’est ce que nous avons vu dans le second épisode (sur huit) de cette mini-série quant à l’exercice du pouvoir face à la pandémie. Se dire que l’on ne sait rien et s’en contenter peut être une réaction face au vertige de l’incertain. C’est en tout cas le fondement d’un mouvement de pensée issu de la Grèce antique : Le pyrrhonisme. Une école de pensée qui nous est expliquée dans ce troisième épisode.

Partagez cet article

  • 0%