Chronique que choisir : psychothérapie remboursée

Chronique Que Choisir Société

Les assureurs, grands bénéficiaires de la réduction des sinistres avec l’épidémie, font un geste en faveur de leurs assurés en complémentaire santé. Ils prendront en charge des consultations de psychothérapie, sous condition de prescription médicale.

Chronique que choisir_psychothérapie remboursée_04052021

L’assurance maladie ne fournit aucun remboursement pour des consultations de psychothérapie. Dans le meilleur des cas, une prise en charge est possible par l’assurance complémentaire, souvent dans les contrats d’entreprises. Mais cette garantie accessoire est très modeste : elle rembourse seulement en partie, et avec les mêmes limites que le recours aux médecines douces.

La Cour des comptes avait recommandé pourtant la prise en charge de ces soins par la couverture maladie de base, lorsqu’ils sont prescrits par le médecin traitant. Cette suggestion a fait l’objet d’une expérimentation ponctuelle dans quelques départements. Mais elle n’a pas été adoptée par les pouvoirs publics. Dans ce contexte, tous les organismes d’assurance complémentaire en santé, ont pris l’engagement de rembourser des consultations de psychothérapie, sur prescription du médecin traitant.

Ces organismes étaient conscients des économies accumulées sur les remboursements de soins, avec l’épidémie. Cette mesure est donc la bienvenue, même si elle est très limitée, et non renouvelable. Ainsi, en 2021, et seulement pour cette année, les assureurs et les mutuelles ont décidé de rembourser 4 séances de psychothérapie, jusqu’à 60 € chacune. Le patient doit simplement justifier d’une ordonnance ou d’une recommandation de son médecin en ce sens, et produire les factures des séances, dispensées par un professionnel libéral agréé dans cette activité.

Partagez cet article

  • 0%