Au puits de Jacob : de la persécution des chrétiens au christianisme religion d’Etat (3/3)

Au puits de Jacob Croire

Voici la 3″ et dernière émission consacrée au  4″ siècle à Rome autour du christianisme avec Eric Picard, professeur d’histoire et historien qui s’attarde sur la figure de Saint Ambroise de Milan .

Au puits de Jacob_EMPEREUR CONSTANTIN 3_240521

Ambroise de Milan ou saint Ambroise (en latin Aurelius Ambrosius), né à Augusta Treverorum dans l’Empire romain (aujourd’hui Trèves) en 339 et mort le , est évêque de Milan de 374 à 397Docteur de l’Église, il est l’un des quatre Pères de l’Église d’Occident, avec saint Augustin, saint Jérôme de Stridon et saint Grégoire le Grand.

Il est connu en tant qu’écrivain et poète, quasi fondateur de l’hymnodie latine chrétienne et lecteur de Cicéron et des Pères grecs, dont il reprend les méthodes d’interprétation allégoriques.

Il est aussi l’un des protagonistes des débats contre l’arianisme. C’est auprès de lui qu’Augustin d’Hippone (saint Augustin) se convertit au christianisme.

Il est honoré comme saint par l’Église orthodoxe et l’Église catholique qui le fêtent aujourd’hui le 7 décembre, fête de la translation de ses reliques. Au Moyen Âge, sa fête principale avait lieu soit le , date de sa mort, soit le , date de son ordination épiscopale (Martyrologe romain)

Partagez cet article

  • 0%