L’estuaire a des oreilles : livre de Jean-François Caraës sur le Quai de la Fosse à Nantes

Culture L'estuaire à des oreilles

Le Quai de la Fosse à Nantes

Le Quai de la Fosse à Nantes

L’invité de Michel Valmer ce mois de juin est Jean-François Caraës, conservateur en chef du patrimoine.

Il vient de publier un livre intitulé “Le Quai de la Fosse à Nantes”.

Le quai de la Fosse a vécu, avec ses lumières et ses ombres ; en disséquant le site et son histoire, il est alors possible de mieux appréhender ce qu’il a été, et aujourd’hui, mieux lire les vestiges de son passé. Cinq siècles, c’est le temps qu’il a fallu pour faire et défaire le quai de la Fosse, image longtemps incontournable de la ville et du port de Nantes. Lieu privilégié où, sous l’Ancien régime, se focalise le développement d’un port ouvert sur l’outre-Atlantique.
Au 19e siècle, la façade du quai sur la Loire cache, derrière ses appartements de location et sièges de sociétés, une population laborieuse : c’est là que se développe le second mythe de la Fosse, celui du ” quartier réservé ” qui inspire auteurs et artistes. Tout s’effondre en 1943, avec le bombardement de la ville en pleine guerre. La reconstruction est accompagnée d’une large déconstruction d’édifices, on en profite pour achever les travaux d’urbanisme commencés un siècle auparavant.

Le livre de Jean-François Caraës est paru le 4 mars dernier chez Roché.

Partagez cet article

  • 0%