Chronique que choisir : refuser le traçage commercial

Chronique Que Choisir Société

Les internautes sont mieux protégés contre la traque numérique, avec les cookies. Désormais, l’information sur ces traceurs doit être plus claire et complète, et surtout il doit être plus facile de les refuser, sans se priver des services du site pour autant. Le profilage commercial ne devrait plus être systématique.

Chronique que choisir_Internet – Refuser le traçage commercial_15062021

La protection des données personnelles sur internet s’accentue. Tous les sites doivent soit permettre à leurs visiteurs de poursuivre sans accepter le traçage, soit expliquer clairement que leurs services sont conditionnés par l’exploitation du profil client. La Commission nationale informatique et libertés (CNIL) impose en France de nouvelles obligations d’information, de clarté, de choix pour les internautes :

  • D’abord, la fenêtre d’information surgit en plein écran, et plus sur un bandeau en bas de page.
  • Ensuite, l’internaute ne peut plus poursuivre sa navigation sans avoir marqué sa préférence.
  • Enfin, le visiteur peut choisir d’accepter les cookies paramétrés d’avance, de continuer sans les accepter, ou de sélectionner ses propres réglages.

Ces obligations ont été intégrées sur la plupart des sites, sans doute en raison des sanctions prévues. Les marques redoutent non seulement les amendes, mais aussi la dégradation de leur image publique. Il reste à savoir si les choix de refus sont respectés. Certains cookies demeurent nécessaires, en cas de commande effective, pour mémoriser le contenu du panier par exemple. Leur acceptation peut donc être imposée.

C’est pourquoi les sites marchands sont aussi autorisés à refuser l’accès en cas de refus de traçage, à condition de l’indiquer clairement. Leur modèle économique repose sur l’exploitation commerciale des parcours et profils de clients. Dans ce cas, la fenêtre en plein écran ne propose pas les trois options précitées, mais un choix binaire : accepter les cookies paramétrés, ou quitter le site. Ainsi, DOCTISSIMO ou ALLOCINÉ ont adopté cette stratégie, qui a le mérite d’être explicite, et à peu près claire pour l’internaute.

Partagez cet article

  • 0%