Culte Protestant du 20 juin : Priez le Notre Père !

Culte Protestant Prière

Vous etes les bienvenus pour ce culte qui vous est proposé par l’Eglise Protestante Unie de la Loire Atlantique.

Avec la pasteure Caroline Schrumpf , heureuse de venir à votre rencontre en ce 20 juin.

Culte protestant_PRIEZ LE NOTRE PERE_200621

Parlons de la prière et de la plus célèbre de toutes, le NOTRE PERE. Prier, c’est une expérience quotidienne et simple pour certains, c’est une expérience très difficile voire impossible pour d’autres. La prière un si vaste sujet… Ce matin, Nous ne ferons qu’éffleurer la question tant elle est vaste. Et simple à la fois.

-Le théologien contemporain hollandais Henri Nouwen a écrit sur la prière dans un livre que je vous

recommande : les 3 mouvements de la vie spirituelle.  Il nomme la prière le centre de la vie spirituelle, car

dit-il une vie spirituelle sans prière c’est comme un évangile sans le Christ. La prière est au centre, parce

qu’elle est une conversation avec Dieu. Si nous voulons vivre notre vie avec Dieu, alors nous devons établir cette conversation.

-dire que la prière est une conversation , c’est induire qu’il y a au moins deux interlocuteurs, et un dialogue ,

qui ne va pas toujours dans le même sens. Chacun des interlocuteurs parle et écoute tour à tour. On peut dire donc que la prière a plusieurs dimensions, elle est tantôt écoute et silence, tantôt parole et expression des désirs, des questionnements de notre coeur.

Dimanche dernier, lors d’un culte avec les enfants et les familles au temple de Nantes, nous avons utilisé des objets pour illustrer ce que peut être la prière.

-La prière, et le NP c’est comme un fil d’alimentation électrique, qui nous branche sur la vie de Dieu, qui nous connecte à lui. 

-La prière, c’est aussi comme un casque audio ou des écouteurs qui nous permet d’écouter Dieu, sans être trop distraits par les bruits environnants.

 

Des astronomes de Harvard ont développé le programme SETI  Search for Extra-Terrestrial Intelligence initié en 1978. Ils ont envoyé un message dans l’espace pour tenter d’y découvrir la trace d’une vie intelligente, et ils attendent une réponse. Ils ont installé une antenne parabolique géante de 26 mètres de diamètre.

Elle est couplée avec un récepteur complexe et des ordinateurs super-puissants qui permettent d’écouter et d’analyser 128.000 fréquences à la fois, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Des années plus tard, ils n’ont toujours rien entendu !!  Je ne sais pas s’ils entendront quelque chose un jour. Mais nous savons que nous pouvons communiquer avec Dieu par la prière.

 

La prière n’est pas le seul canal de conversation, il y a aussi la Bible, c’est la raison pour laquelle nous lisons la bible, seul ou en groupe, nous la lisons encore et encore, parce qu’elle nous parle de Dieu et de nous, de l’humanité qui cherche Dieu, de Dieu qui cherche à entrer en relation, en communion avec des hommes et des femmes comme nous. Elle nous parle surtout de Jésus, celui qui est parole de Dieu. 

 

-Pour revenir à la prière, vous connaissez peut-être la parole de Luther qui écrivait « comme le cordonnier fait des chaussures, le métier du chrétien c’est la prière » ; il y a une forme d’évidence dans la prière.

En 1974, le funambule Philippe Petit a été arrêté par la police de NY après avoir marché sur une corde tendue par lui et ses amis entre les 2 tours du World Trade Center et emmené dans un hôpital pour un examen psychiatrique.

Les psychiatres ont conclu qu’il était tout à fait sain d’esprit et de bonne humeur. Quand ils lui demandent le

pourquoi de son geste, il répond : « quand je vois 3 oranges, il faut que je jongle avec, et quand je vois deux

tours très élevées, il faut que je marche de l’une à l’autre ». Ce qui nous semble le plus évident est souvent

le plus difficile à expliquer.

 

-pourtant, pour beaucoup d’entre nous la prière est difficile, au moins à certains moments de notre vie. Nous avons l’impression qu’elle nous échappe, elle nous semble creuse, parce que nous ne savons plus comment ni quoi demander. Nous doutons, parce que nous avons demandé et notre demande est restée sans réponse. Alors des questions surgissent : Est ce que la prière s’adresse vraiment à Dieu ? Est ce que Dieu nous écoute vraiment ? N’a-t-il pas d’autres situations plus urgentes que la notre dont il doit s’occuper ?

Par la prière est ce que je peux vraiment entrer dans une relation d’intimité avec Dieu ?

Cette intimité est elle sans risque ? Sans danger ?

La prière n’est elle pas souvent le cri de notre impuissance qd nous touchons à nos limites humaines,  Devant la mort, la souffrance, l’injustice, l’incompréhension…

C’est ce que Paul évoque dans sa lettre aux Romains (même lui a eu des moments de faiblesse dans la prière, c’est rassurant pour nous ) quand nous ne savons pas demander, le St Esprit vient à notre aide.

 

-la prière est paradoxale  : elle demande une démarche, un effort et même une disciple, et en même temps

 elle est grâce, don de Dieu. D’ailleurs les disciples ne s’y trompent pas puisqu’ils demandent à Jésus de leur apprendre à prier. Ils ont sans doute perçu quelque chose de différent dans la prière de Jésus, dans sa manière de se tourner vers le Père. Et Jésus leur apprend le NOTRE PERE… « quand vous priez priez ainsi… » et vous avez remarqué que Jésus insiste bcp sur la demande… nous souvent, nous pensons que moins nous demandons, plus nous sommes spirituels… mais Jésus ne dit pas cela : il dit demandez, frappez, cherchez, sans relâche. La prière de demande est légitime. Jésus autorise ses disciples à demander.

 

Une dernière image pour parler du Notre Père : c’est une image que nous connaissons bien ici dans l’ouest de la France, près de l’Océan atlantique, c’est l’image du phare.

Qu’est ce qu’un phare ? Une tour, agrémentée d’une lumière puissante avec une signature lumineuse bien spécifique, qui diffuse un signal pour aider les navigateurs à se repérer.
Dieu nous donne la prière et le Notre Père comme un phare. Le phare n’est pas la totalité de la terre ferme, mais il est un signal, une aide, un soutien. Parfois dans nos vies nous sommes un peu perdus, nous sommes dans la tempête, ou bien encore nous ne savons plus lire la carte pour savoir comment nous diriger et comment éviter les dangers, les rochers qui pourraient nous faire échouer. 

Amen

Partagez cet article

  • 0%