Esprit bonheur : Le respect de soi…

Esprit bonheur Société
Karine Guénard partage ses réflexions, ses expériences et nous invite à poser un regard différent sur notre vie. Le thème de cette semaine : Le respect de soi…

Le respect de soi 140621 Esprit Bonheur

Bonjour c’est l’esprit bonheur quelques minutes de partage pour voir la vie du bon côté.

J’espère que vous allez bien surtout avec le beau temps qui est arrivé.

Il y a quelques jours j’ai eu avec ma fille de 13 ans un échange sur le respect de soi qui m’a fait grandir et que je souhaite vous partager.

Il m’a fait grandir car j’ai vu ma fille arriver à une étape, un palier dans sa maturité.

Ma fille m’exprimait qu’elle se sentait triste et en colère parce qu’elle faisait souvent des choses qu’elle ne voulait pas, par peur de blesser les autres ou de ne plus être aimée ou parce qu’elle se sentait obligée.

J’avoue être souvent passée par là et parfois encore je peux me laisser prendre au piège.

Et vous ?

Je lui ai demandée comment elle pensait que cela pouvait être différent. Elle m’a dit que si elle rencontrait des gens qui la respectaient, n’abusaient pas de sa gentillesse, l’aimaient vraiment et la comprenaient cela serait plus facile.

Alors j’ai pris le temps de lui expliquer que ces personnes idéales n’existent pas. Ceux qui l’entourent, ne peuvent pas savoir ce qu’elle pense ou ce dont elle a besoin. Il n’y a qu’elle qui peut le savoir. Chacun pense et agi en fonction de lui.

Je l’ai invitée à se respecter. Quand elle accepte quelque chose qu’elle ne veut pas ce n’est pas l’autre qui ne la respecte pas. C’est elle qui ne s’écoute pas et ne se choisit pas en premier. Ce qui forcément génère de la tristesse et de la colère.

Je lui ai proposé dans un premier temps de se demander systématiquement : « est-ce que tu as envie de faire ceci ? »

Ensuite elle écoute dans son corps et ce qu’elle ressent. Est-ce que cette sensation est agréable ou désagréable ?

Si c’est agréable c’est que c’est OK pour elle donc pas de soucis. Si c’est désagréable, il est important qu’elle reconnaisse qu’elle n’a pas vraiment envie de le faire ou en tout cas qu’il y a quelque chose qui ne lui convient pas.

Pour cette semaine je vous propose simplement de vous observer aussi.

Demandez-vous le plus souvent possible si vous êtes OK pour aller travailler, marcher, faire le repas, manger en famille, rester seul, prendre une douche, répondre à un appel… Tout ce qui se passe dans votre vie.

Observez ensuite vos sensations. Vous pouvez même les noter pour que ce soit plus facile.

La semaine prochaine nous verrons l’étape d’après pour vous respecter encore plus.

Le bonheur c’est aimer la vie.

Que votre semaine soit source de respect.

Partagez cet article

  • 0%