Chronique que choisir : la pollution des peintures d’intérieurs

Chronique Que Choisir Société

L’étiquetage des pots de peinture intérieure présente une échelle de classement du produit en fonction de son caractère plus ou moins polluant. Mais les essais effectués en laboratoire montrent que la réglementation est inadaptée. Beaucoup de peintures classées “A+” produisent des émissions indésirables.

Chronique que choisir_Pollution peintures intérieures_01092021

Les peintures intérieures pour les logements proposées dans le commerce sont toutes présentées avec un classement  “A +”. Cela devrait rassurer les consommateurs, sur les dangers d’émissions polluantes pour l’air intérieur. Mais les mesures effectuées présentent des résultats très variables. Ces produits sont pourtant conformes à la réglementation, qui est inadaptée.

En réalité, selon les tests effectués par QUE CHOISIR depuis plusieurs années, cet étiquetage des peintures n’offre aucune garantie à l’utilisateur. Des produits étiquetés “A+” et conformes aux critères réglementaires pour ce classement, vont diffuser soit moins de 100 et d’autres plus de 2.000 en unités de composés organiques volatils, 3 jours après l’application. Les fabricants ne sont pas vraiment fautifs, puisque tous ces produits testés en laboratoire sont conformes aux exigences réglementaires. Mais ce sont les critères qui sont trop larges pour garantir une véritable neutralité dans le logement, après séchage prolongé.

Le problème de la réglementation se complique encore avec les secrets de fabrication. Les industriels refusent de révéler leurs formules de composition. Ainsi, seules les mesures effectuées en laboratoire permettent de savoir si une peinture est plus ou moins néfaste en pollution de l’air intérieur. C’est un échec de la réglementation, pour l’information des consommateurs, et les efforts des fabricants. A plus forte raison, les peintures soi-disant dépolluantes ne présentent aucune garantie. On peut seulement penser qu’elles sont moins émissives que les produits ordinaires.

Partagez cet article

  • 0%