Info locale : L’établissement public territorial du bassin de la sèvre nantaise invite à la prudence !

A la Une Info locale Information

Pêcheurs et adeptes d’activités nautiques, vous êtes concernés !

Ces derniers jours, des cyanobactéries ont été observées sur la Sèvre Nantaise à Clisson, dans le bassin de la Moine, des lacs de Ribou-Verdon jusqu’à Sévremoine. Le surdéveloppement de ces micro-organismes entraîne localement des observations de traces vertes, potentiellement toxiques ressemblant visuellement à un déversement de peinture ou à une soupe de pois. Amélie Richard, chargée de communication de l’EPTB sèvre nantaise nous explique l’origine de ces cyanobactéries et les risques pour la santé au micro de Domitille Devevey.

INFO LOCALE_cyanobactérie dans la sèvre nantaise_09092021_01

Les cyanobactéries existent déjà depuis des millénaires mais c’est quand elles sont en surdéveloppement qu’elles deviennent dangereuses pour les animaux et les hommes. Elles préfèrent les eaux assez chaudes avec de faibles turbulences, soient des eaux plutôt stagnantes et se développent donc davantage en été-automne. Les jeunes enfants représentent un public plus particulièrement sensible, il donc important de se renseigner auprès de sa commune et via le site internet www.sevre-nantaise.com sur ce phénomène qui concerne Clisson et ses alentours.

Crédit image : @EPTB Sévre-nantaise – Efflorescence de cyanobactéries

Partagez cet article

  • 0%