Chronique que choisir : Fuir les marchands de liste

Chronique Que Choisir Société

Chaque année, à la rentrée, les témoignages s’accumulent sur les marchands de listes. Ces fausses agences immobilières font payer la délivrance d’une série de logements.  Mais la plupart seront décevants, périmés ou non conformes aux critères.

Chronique que choisir_Fuir les marchands de listes_10092021

Pour la recherche d’un logement, il faut éviter absolument les “marchands de listes” : ces prestataires ne servent à rien, mais ils vendent trop cher une prestation souvent inutile. L’une de ces officines a longtemps existé sous l’enseigne FIL’IMMO, devenue LOCATION-ETUDIANT.FR. La loi impose la remise de la liste correspondant aux besoins du candidat locataire avant tout paiement. Mais cette règle est peu ou mal respectée, alors que le prix demandé est de l’ordre de 200 € en moyenne. Avec une agence immobilière, le candidat n’a rien à payer avant la signature effective d’un bail, et les tarifs sont mieux réglementés depuis la loi ALUR.

Le service proposé ne peut en aucun cas être comparé à celui d’un agent immobilier, puisque le marchand de liste ne fournit qu’une série de logements. Il n’y a aucune garantie de disponibilité, et surtout l’actualisation est très incertaine. C’est au candidat de faire toute la prospection (sélection, contact, rendez-vous), avec un propriétaire qui en a vu bien d’autres avant cette démarche. Mais le pire est dans la non-conformité aux critères du demandeur. Ces listes comportent des logements de toutes sortes, dont beaucoup trop ne correspondent ni au loyer ni à la surface souhaités. C’est d’autant plus désolant que le même service se trouve pour 1 € dans un journal local, sur des sites gratuits, ou près des services universitaires.

Partagez cet article

  • 0%