Chronique que choisir : la nouvelle carte d’identité

Chronique Que Choisir Société

La carte nationale d’identité date de 1995 dans sa forme actuelle, plastifiée. Sa nouvelle version est plus moderne, plus pratique, plus sûre. Elle n’est disponible que pour les premières délivrances, et le renouvellement d’une carte périmée ou égarée.

Chronique que choisir_la nouvelle carte d’identité_28092021

La nouvelle carte d’identité est au format carte bancaire, comme le permis de conduire délivré depuis 2013.

Tout le monde ne peut pas l’obtenir

Cette nouvelle version n’est délivrée que pour une première délivrance, ou pour un motif légitime de renouvellement. Or, les cartes en circulation sont valides pendant 15 ans depuis 2013, et les précédentes le sont encore 5 ans après leur expiration (elles étaient valides pendant 10 ans). Une carte encore valide ou prolongée ne peut donc être remplacée par une nouvelle, sauf perte ou vol.

La gratuité n’est pas systématique 

La délivrance est gratuite en première demande, et pour un renouvellement moins de 12 mois avant l’expiration inscrite au dos (depuis 2013) ou prolongée de 5 ans (pour les cartes antérieures). La gratuité s’applique aussi pour un changement d’état-civil ou d’adresse domiciliaire. En revanche, un timbre fiscal de 25 € est exigé si le demandeur ne peut pas présenter son ancienne carte d’identité (cas de vol ou perte).

Les démarches sont inchangées

La carte d’identité est délivrée en mairie, le plus souvent sur rendez-vous. Le demandeur doit présenter un justificatif de domicile, la carte proche de l’expiration, et un formulaire établi en ligne sur le site de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS, comme pour l’immatriculation d’un véhicule), ou préalablement en mairie.

Cette carte est plus sûre

La nouvelle carte comporte une puce électronique, contenant les données du titulaire avec une photo et deux empreintes digitales. Un pictogramme permet aux autorités de vérifier son authenticité. Le but est de rendre plus difficile l’usurpation d’identité, notamment pour la constitution de dossiers de crédit à la consommation.

Partagez cet article

  • 0%