Chronique que choisir : le démarchage au compteur LINKY

Chronique Que Choisir Société

Les ruses des démarcheurs sont multiples, parfois inattendues, souvent incontournables. La dernière tendance pour le placement de contrats d’énergie est le prétexte d’une mise à jour du compteur électrique LINKY. Le distributeur ENEDIS et le fournisseur EDF appellent à la vigilance.

CHronique que choisir_Démarchage au compteur LINKY_05102021

Les procédés des démarcheurs en porte à porte peuvent faire sourire. Mais beaucoup de victimes restent traumatisées par la tromperie, furieuses du résultat, ou complexées par leur naïveté. En matière d’abonnement en électricité, des commerciaux inépuisables ont imaginé de se présenter au domicile pour effectuer une mise à jour du nouveau compteur LINKY. Cela peut paraître énorme, puisque ce compteur communiquant permet justement de se passer de visites sur place. Le gestionnaire ENEDIS est évidemment capable de procéder à distance à toutes les mesures ou relevés utiles. Cet appareil permet d’ailleurs certaines réparations en ligne. C’est pourtant le prétexte qui a permis à de faux techniciens de s’introduire chez des particuliers, pour examiner leurs dernières factures d’électricité. Cette vérification va montrer bien entendu des anomalies dans les consommations, d’où l’utilité de la demande de mise à jour. En réalité, le document signé est un nouveau contrat, complété avec les précisions trouvées sur la dernière facture.

Pour d’autres victimes, le procédé permet de faire du repérage, dérober des objets de valeur dans la pièce où les visiteurs opèrent sans surveillance, ou préparer un prochain cambriolage. L’objet de ces démarchages peut aussi consister à proposer une assurance contre le risque d’incendie électrique. Ce nouveau compteur LINKY a provoqué tellement de fantasmes que l’argumentaire porte sur les plus crédules. C’est l’occasion de rappeler que tout démarchage, par téléphone ou sur visite, est une mauvaise affaire. Il ne faut jamais donner suite, ni laisser entrer, ni remettre le moindre document personnel.

Partagez cet article

  • 0%