Esprit bonheur : Rester ouvert et accueillir les possibles…

Esprit bonheur Société
Karine Guénard partage ses réflexions, ses expériences et nous invite à poser un regard différent sur notre vie. Le thème de cette semaine : Rester ouvert et accueillir les possibles…

Rester ouvert et accueillir les possibles 041021 Esprit Bonheur

Bonjour c’est l’esprit Bonheur, quelques minutes de partages pour voir la vie du bon côté.

Avez-vous réussi à réécrire une histoire pour la raconter avec plus de joie ?

Vous vous demandez probablement quelle a été la suite de notre aventure… j’y arrive justement.

La semaine dernière, je vous avais raconté notre histoire jusqu’à notre arrivée en dépanneuse au garage vers 6h15 le lundi 26 juillet.

Que s’est-il passé ensuite… Les enfants se sont endormis, sauf le dernier qui par chance avait dormi jusqu’au voyage en dépanneuse qui l’avait enthousiasmé et qui est à présent pleinement réveillé ! Donc pas question de dormir, il a besoin d’être occupé sans réveiller les autres évidement… Un petit défi en perspective, j’avais heureusement réussi à recharger les tablettes qui devraient le canaliser après la petite balade au petit matin pour découvrir les lieux.

Le jour se lève et le garage ouvre ce qui nous permet de prendre une boisson chaude au distributeur. Super les enfants réveillés peuvent accéder à la salle d’accueil pendant qu’avec mon mari nous gérons les papiers avec le garage et organisons notre rapatriement avec l’assurance.

Un taxi vient vers 11h00 prendre mon mari et un de nos fils pour aller chercher, à l’aéroport de Bordeaux, la voiture 8 places que l’assurance a louer pour notre retour sur Nantes. Mon fils m’appelle 5 minutes après leur départ pour m’annoncer qu’un pneu du taxi vient de crever. Je rie et lui demande d’arrêter ses blagues et je reçois une photo du pneu crevé par sms !

Une chance ! Et oui, car grâce à cette crevaison, nous avons gagné 3h00… En effet, le trajet du garage à l’agence de location représente 1h30 aller et de même pour le retour. En appelant l’agence pour prévenir de leur retard, ils découvrent qu’elle n’a pas de véhicule 8 places et que la voiture louer ne comprend que 5 places ! Comme il est du coup indispensable de louer 2 voitures, il faut 2 conducteurs… S’ils s’étaient rendu compte de cette erreur une fois sur place, il aurait fallu revenir me chercher et repartir. Encore un cadeau de la providence.

Il faut un peu de temps à l’assurance pour réorganiser la location du 2ième véhicule et mandater à nouveau le taxi pour un nouveau trajet. Il est l’heure de manger, les enfants ont faim. Nous apprenons qu’à 1km du garage il y a un supermarché. Les grands se dévouent pour aller faire les courses pour toute notre petite famille.

Pendant ce temps nous faisons plus ample connaissance avec un routier polonais dont le camion est en panne et qui est resté dormir sur le parking du garage depuis 3 jours. Nous pensons que c’est probablement difficile pour lui d’être loin de chez lui dans un pays étranger dont il ne parle pas la langue. Nous cherchons à communiquer pour nous assurer qu’il ne manque de rien et que tout est organisé pour la prise en charge de son camion et son retour chez lui.

Vive les applications de traductions des téléphones ! Nous finissons par comprendre qu’il n’a pas vraiment mangé depuis 3 jours car il ignore l’existence du supermarché… Nous lui indiquons la direction à prendre et il part à la rencontre de l’un de nos fils qui revient pour l’aider à trouver son chemin.

Si vous aviez vu son sourire et la lumière sur son visage quand il est revenu avec son sac de courses. Cela nous a rempli le cœur de gratitude d’avoir été un instrument de la providence pour aider cet homme.

Nous avons finalement pu aller chercher les véhicules, décharger le nôtre pour presque tout transférer dans les 2 voitures. Nous sommes partis vers 17h00 pour arriver à Nantes vers 19h30. Quel périple !

Une bénédiction de plus : les amis de nos grands qui espéraient les retrouver en fin de matinée se sont organisés pour être présents à notre arrivée et nous ont gentiment aidés à tout décharger.

En restant ouvert et disponible aux différents possibles, nous avons pu donner et recevoir… nous avons réussi à aider et accueillir de l’aide.

Pour cette semaine je vous propose d’être attentif à l’aide, m’écoute que vous pourriez offrir et à celles que vous êtes invités à recevoir.

Le Bonheur c’est Aimer La Vie

Que votre semaine soit source d’ouverture

Partagez cet article

  • 0%