Chronique que choisir : priorité à la rénovation des logements anciens

Chronique Que Choisir Société

Pour réduire la consommation énergétique globale de la population en France, l’enjeu principal est le chauffage des logements privés. C’est l’objectif prioritaire affiché par la nouvelle loi “Climat et résilience”, avec des mesures nettement plus efficaces que les aides fiscales distribuées auparavant sans conditions.

Chronique que choisir_Loi climat, priorité à la rénovation du logement_08102021

Le défaut d’isolation ou les configurations thermiques anciennes font supporter des dépenses considérables à la nation et aux particuliers, avec les augmentations de prix du gaz et de l’électricité ces dernières années. La nouvelle législation adoptée en août 2021 sous le titre “Climat et résilience” prévoit de s’attaquer en priorité à ce problème. Ainsi, le loyer des logements loués avec un diagnostic énergétique médiocre (F ou G) sera gelé, sans pouvoir suivre la progression de l’indice de référence annuel, en 2022. Ces logements seront même interdits de relocation dans quelques années. Pour les locations en cours, le locataire pourrait demander au juge une réduction du loyer lorsque le logement est vraiment mal classé, mais il faudra engager un procès (sans frais d’avocat).

En ce qui concerne les propriétaires occupant leur logement, une nouvelle formule d’aide aux travaux va permettre à des familles aux revenus modestes de financer la rénovation de logements énergivores. Ce prêt bancaire serait garanti par une hypothèque sur la maison ou l’appartement, mais les emprunteurs ne rembourseront que les intérêts. Le capital sera retenu sur le prix lors de la vente du bien. Ainsi, les logements anciens considérés comme des “passoires thermiques” sont au centre des préoccupations, avec un programme ambitieux de rénovation. Les aides publiques devraient être également mieux ciblées, pour financer uniquement des travaux réellement efficaces en termes d’économies d’énergie. Ce serait donc la fin des primes en tout genre dont profitent les démarcheurs à domicile, avec des annonces de rénovation gratis, pour des travaux inutiles et mal faits.

Partagez cet article

  • 0%