Philo & co : la bienveillance dans les relations internationales avec Fréderic Ramel – 2/5

Philo & co Société

La crise des sous-marins, c’est ainsi que l’on a nommé l’affaire qui implique la France, l’Australie, la Grande-Bretagne et les États-Unis. En cause : la rupture d’un contrat de 56 milliards d’euros entre la France et l’Australie.

2.Philo & co_Les relations internationales avec Frederic RAMEL_08102021

Douze sous-marins devaient être conçus puis livrés à l’Australie. Le contrat avait été remporté en avril 2016 par la France et signé en février 2019 par Naval Group après de longues années de négociation. Mais, coup de tonnerre le 15 septembre, ou un Joe Biden enthousiaste annonçait conjointement avec Scott Morrison (le Premier ministre australien) et Boris Johnson (le Premier ministre britannique) la création d’une alliance stratégique. “Les États-Unis et l’Australie ont tout fait pour laisser Paris dans l’ignorance pendant qu’ils négociaient secrètement un accord pour construire des sous-marins nucléaires, torpillant ainsi le plus gros contrat d’armement de la France”, assure le New York Times, qui a interrogé plusieurs diplomates américains et britanniques.

Près de Nantes, le site de Nantes-Indret spécialisé dans la conception et la réalisation de systèmes de propulsion nucléaire des navires de surface et sous-marins était notamment concerné par ce contrat. Cette crise des sous-marins qui a secoué la diplomatie internationale entre la France, l’Australie, la Grande Bretagne et les États-Unis montre bien à quel point l’équilibre des relations entre les nations est fragile. Pour mieux comprendre les dynamiques à l’œuvre, Philo & co reçoit Frédéric Ramel, professeur agrégé des universités, directeur du département de science politique de Sciences PO Paris. Il est l’auteur de Philosophie des relations internationales (Presses de Sciences Po, 2011) et L’Attraction mondiale (Presses de Sciences Po, 2012).

Nous avons vu lors de la première partie de notre entretien, la semaine dernière que les relations internationales ne sont pas basées sur des calculs froids et rationnels, comme on pourrait le penser de prime abord. Elles relèvent aussi de l’affect, et présentent une multitude de facettes qui rendent complexes l’analyse et la compréhension de ces relations. Depuis le début de notre conversation, on a pu noter que la tension entre les États-Unis et la France est retombée, même si les conséquences sont nombreuses et encore inconnues pour certaines. Le 22 septembre 2021 : Emmanuel Macron s’est entretenu par téléphone avec Joe Biden au sujet de la crise des sous-marins. À l’issue de cette discussion, le chef de l’État français a annoncé que l’ambassadeur de France aux États-Unis regagnera son poste la semaine suivante après l’avoir quitté. Dans cet épisode, Frédéric Ramel revient sur cet entretien téléphonique, mais aussi sur les dynamiques internationales amenées à changer avec le dérèglement climatique et appelé ainsi à plus de bienveillance.

Illustration :Prosper BARBOT – Paysage animé (Deux hommes) – Crédit photographique : Cécile Clos/Musée d’arts de Nantes

Partagez cet article

  • 0%