Esprit bonheur : Regards d’enfances…

Esprit bonheur Société
Karine Guénard partage ses réflexions, ses expériences et nous invite à poser un regard différent sur notre vie. Le thème de cette semaine : Regards d’enfances…

Regards d enfances 081121 Esprit Bonheur

Bonjour c’est l’Esprit Bonheur, quelques minutes de partage pour voir la Vie du bon côté.

Quand j’étais petite mes grands-parents, qui vivaient à Fitou, avaient un jardin avec des arbres fruitiers, un potager, un poulailler. C’était surtout mon grand-père qui en prenait soin, ma grand-mère, elle, cuisinait de bons petits plats pour nous régaler tous.

J’aimais aller chercher les œufs et caresser les lapins au passage. J’étais triste quand mon grand-père en tuait un pour le repas. Je m’attachais au poussins qui bien sûr avaient aussi chacun un nom. Parfois j’aidais ma grand-mère à plumer les poulets avant de les cuisiner car nous ne gardions qu’un seul coq.

Je me souviens avec émotions des moments où je cueillais les abricots sucrés ou les pêches juteuses.

Pour protéger les fruits mon grand-père posait des pièges pour les étourneaux. Après la pluie, nous ramassions les escargots que ma grand-mère faisait jeûner avant de faire sa fameuse cargolade. 

Que de nombreux souvenirs chargés de plaisir. Je me revois parler aux animaux, aux légumes, aux arbres, à la terre, au soleil, à la pluie et aux fruits. 

Nous avons cette année réalisé un potager dans notre jardin nantais. Nous avons planter des tomates, des courgettes, des salades, des pâtissons, des pommes de terre, des fraises et des betteraves.

Je me suis surprise à retrouver mes habitudes d’enfant et communiquer avec cette nature abondante et pleine de vie qui nous est offerte.

J’ai éprouvé une grande joie à voir pousser et grandir tous ces légumes. 

Je me suis sentie frustrée et triste quand certains pieds ont pourri. Et quelle fierté et admiration lors des récoltes.

Je rend grâce de cette richesse matérielle évidemment et surtout de ce que cela m’a appris sur moi et sur le sens de La Vie.

Au delà du goût, que j’ai ressenti plus agréable que celui de légumes achetés en supermarché, ce qui me marque le plus c’est que je mange les légumes qui viennent de mon jardin avec une émotion différente.

Cela me semble insensé quand je cherche à vous l’expliquer mais c’est comme si j’avais développé une relation affective avec mes courgettes par exemple. J’ai une réelle gratitude pour la joie de les cuisiner, les nutriments qu’elles m’apportent. Comme si le fait d’avoir suivi leur croissance avait créé un lien, une responsabilité et un respect. Je n’ai pas autant d’intérêt pour les légumes du supermarché.

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà ressenti cela ?

Cela m’ouvre une perspective sur ma relation à chaque chose que La Vie me donne. 

Je suis interpelée par ma contribution à La Vie et comment Elle contribue pour moi…

Merci pour tant de merveilles.

Je vous propose pour cette semaine de poser ce regard différent sur tout ce qui est dans votre vie. Notez vos émotions et vos ressentis dans votre carnet de gratitude 

Le Bonheur c’est Aimer la Vie 

Que votre semaine soit riche de nouvelles perspectives

 

Partagez cet article

  • 0%