Chronique que choisir : Comment réduire sa facture d’électricité et de gaz ?

Chronique Que Choisir Société

L’hiver 2021-2022 sera plus cher dans les logements chauffés à l’électricité, au gaz, et même au fioul. Les prix se sont envolés depuis l’automne, et la tendance s’annonce durable jusqu’au printemps. Pour les abonnés au gaz et à l’électricité qui s’interrogent, il y a peu de solutions commerciales.

Chronique que choisir_Faire face à la hausse des tarifs_09112021

La brutale augmentation des besoins en gaz, après la fin de l’épidémie, se répercute sur les prix de toutes les énergies fossiles (charbon, électricité, fioul), pour des raisons d’indexation des marchés. Les mesures gouvernementales, comme le chèque énergie ou le plafonnement des taxes, vont atténuer ce choc financier sur les ménages. Cela ne suffira pas à contenir ce poste important de dépense domestique. Dans une telle situation, les consommateurs ne peuvent plus profiter de la concurrence, puisque tous les fournisseurs ont augmenté leurs prix, et ne s’engagent pas sur la durée. Les clients peuvent tout de même utiliser plusieurs garanties fixées par la loi ou leur contrat :

  • Conserver le contrat en cours s’il est à prix fixe, avec une expiration dans plusieurs mois, parce que ces clients privilégiés ne subiront pratiquement pas de hausse.
  • Examiner de plus près ses factures, et consulter les offres sur un comparateur vraiment indépendant, comme celui du Médiateur national de l’énergie, ou celui de QUE CHOISIR.
  • Considérer que le consommateur n’est jamais engagé dans la durée pour un contrat d’énergie (gaz ou électricité) : le délai d’engagement sur le prix ne s’applique qu’au fournisseur, alors que l’abonné peut changer de contrat à tout moment, sans aucun frais de résiliation.
  • Pour l’électricité, l’option pour le tarif réglementé EDF (seul fournisseur autorisé) est avantageuse, parce qu’elle reste encore moins chère que la plupart des offres de marché récentes.

Partagez cet article

  • 0%