Esprit bonheur : Le calendrier de l’Avent…

Esprit bonheur Société
Karine Guénard partage ses réflexions, ses expériences et nous invite à poser un regard différent sur notre vie. Le thème de cette semaine : Le calendrier de l’Avent…

Le calendrier de l Avent 291121 Esprit Bonheur

Bonjour c’est l’Esprit Bonheur, quelques minutes de partage pour voir la vie du bon côté.

La semaine dernière avez-vous relevé que renouer avec son Enfant Intérieur demande d’être à l’écoute de ses Émotions ?

Plus l’enfant devient raisonnable, obéissant et sage “comme une image” en grandissant et plus il contrôle, maîtrise, réprime, voir même refoule ses émotions pour correspondre à ce qui est attendu de lui. En devenant adulte ces compétences sont si bien acquises que parfois il est quasi impossible d’accéder à son Enfant Intérieur ou de ressentir ses émotions.

Il arrive même qu’il soit possible de vivre l’effet “cocotte minute” avec une explosion de ces émotions si longtemps gardées enfouies… cela vous est-il déjà arrivé ? 

C’est une situation qui n’est agréable à vivre pour personne… sauf peut-être pour l’Enfant Intérieur… quoique cela n’est pas réellement agréable mais plutôt synonyme d’espoir.

Je vois de nombreux articles sur “comment guérir son Enfant Intérieur ?”. Pensez-vous être concerné par ces articles ? 

Certains d’entre nous crieront un « Oui » franc. Ils connaissent leurs blessures : un parent violent, un deuil, un abandon, un divorce, un abus, une injustice… pour d’autres c’est plus complexe car il n’y a objectivement pas de raison de guérir leur Enfant Intérieur. Ils ont eu une enfance heureuse, des parents aimants et bienveillants, ils n’ont manqué de rien. 

Et pourtant ils ne sont plus connectés à leur Enfant Intérieur non plus. Eux aussi sont sages…

Lorsqu’il y a des traumatismes il est souvent judicieux d’être accompagné par un spécialiste pour guérir. 

La plus part du temps prendre le temps d’être à l’écoute de ses émotions permet de laisser un peu de place à cette « enfant » en nous pour vivre plus léger, spontané et s’émerveiller de la Vie. 

N’oublions pas que Jésus nous exhorte à ressembler aux enfants pour accéder aux Royaumes de Dieu.

Pour pouvoir accueillir l’enfant Jésus avec un cœur d’enfant, seriez-vous partant pour jouer avec un calendrier de l’Avent personnalisé. 

Avez-vous la liste de vos joies d’enfant près de vous ?

Je vous propose de noter sur des petits papiers que vous pouvez décorer en laissant libre cours à votre créativité une joie à vivre par jour du 1er au 24 décembre… car le 25 c’est la Joie Merveilleuse de la naissance de Jésus.

Vous pouvez ensuite les mettre dans un pot ou une boîte et tirer au sort chaque jour, ou pour les artistes en herbe créer un calendrier (il y a de nombreux exemples sur internet).

Je vous invite en parallèle de vous connecter à vos émotions. Vous pourriez faire 3 petites pauses dans la journée, un peu comme un angelus de vos émotions. A vous de trouver votre rythme, je reconnais que le rythme 7h-midi-19h fonctionne plutôt bien pour moi.

J’ouvre mon cœur avec une courte prière et je me demande ce que je ressens, de la joie, colère, tristesse, curiosité, doute, gratitude… je laisse cette émotion et les sensations corporelles monter. Je les remercie et me demande si je sais pourquoi je ressens cette émotion. Parfois la situation ou les pensées à l’origine sont claires parfois je n’en n’ai aucune idée. Ce n’est pas important.

J’imagine la petite fille en moi qui ressens ces émotions et je la câline pour la rassurer, la féliciter, l’encourager et surtout lui donner de l’Amour.

Si chaque jour pendant ce temps de l’Avent, vous prenez quelques minutes, même qu’une fois par jour, d’écouter vos émotions et de vivre une joie d’enfant vous aurez préparé votre cœur à l’Émerveillement et l’Amour de Noël.

Vous pouvez noter vos ressentis dans votre carnet de gratitude.

Le bonheur c’est Aimer La Vie

Que votre semaine illumine votre cœur

Partagez cet article

  • 0%