Chronique que choisir : comment changer de syndics de copropriété

Chronique Que Choisir Société

Dans une copropriété, l’assemblée peut décider de changer de syndic, au moins tous les 3 ans. Cela se prépare, et c’est le rôle des copropriétaires élus comme responsables, membres du conseil syndical. Mais ce n’est pas pour autant une obligation légale. C’est donc aux copropriétaires de se prendre en charge.

Chronique que choisir – Changer de syndic_09122021

La loi prévoit que le conseil syndical doit en principe mettre en concurrence le syndic tous les 3 ans. C’est la durée maximale du mandat de syndic. Mais cette obligation n’a pas de sanction : ainsi, il n’y a pas de conséquences si le conseil ne veut pas se lancer dans cette démarche. Les copropriétaires élus par l’assemblée générale, qui composent le conseil syndical, devraient donc, avant l’échéance du mandat en cours du syndic, solliciter des professionnels concurrents (au moins un). L’agent immobilier en cours de mandat doit alors fournir toutes les informations utiles, qui figurent aussi dans les documents soumis à l’assemblée générale.

Les conditions du mandat de syndic sont désormais un modèle type, qui définit toutes les opérations courantes, afin d’empêcher leur facturation séparée. Cela permet la comparaison de prestations identiques sur la rémunération du syndic. La réputation permet de se faire une idée de sa compétence et son efficacité. Le coût et la capacité à bien gérer la résidence sont les principales qualités attendues par les copropriétaires. Ce sont aussi les principaux sujets de réclamations.

Le plus souvent, les immeubles sont mieux administrés lorsque le syndic est un professionnel personne physique, plutôt qu’une société d’envergure. Les mécontentements sont nettement plus fréquents avec les grands groupes nationaux, comme FONCIA ou CITYA. Cela s’explique par la rotation et le moindre engagement des gestionnaires salariés, affectés au suivi de chaque copropriété. Un agent libéral, dans une structure à dimension humaine, soucieux de sa clientèle, est généralement plus impliqué, et pas forcément moins compétent.

Partagez cet article

  • 0%