5 Recettes à la une : Tarte aux pommes caramélisées et Kiwaï

Chronique cuisine Cuisine Desserts Les recettes du chef
Recette de Chef : Tarte aux pommes caramélisées et Kiwaï

Tarte aux pommes caramelisees et Kiwai 0701225 Recettes a la une

Bonjour , je vous emmène aujourd’hui à la découverte du Kiwaï ! Ce petit kiwi à cœur rouge possède une chair très sucrée et peu acide, une texture fine avec un petit goût de fruit rouge

La patrie d’origine du kiwaï est la vallée du Yang-Tsé en chine  : Au-début, cette plante aux allures de lianes était utilisée comme plante d’ornement et servait notamment à lutter contre la fièvre. Les chinois, qui consommaient aussi les fruits mais ne les cultivaient pas, ne les appelaient pas « Kiwaï et Kiwi » (nom donné par la Nouvelle-Zélande plus tard) mais « Yang tao » qui signifie « Pêche du Yang » et Mihou Tao” Pêche du Macaque

Vers 1750, le père Jésuite français Chéron d’Incarville est le premier Européen à en collecter les plants. Au début du XX ième, quelques pieds sont acclimatés dans les jardins botaniques européens.

Les chercheurs du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris étudièrent ce fruit alors dénommée groseille de chine et mirent en évidence ses vertus antiscorbutiques et sa teneur exceptionnelle en vitamine C.

Le Kiwaï est rustique et supporte des températures très basses allant jusqu’à −25 °C, ce qui permet sa culture en France depuis 2016 à partir de la variété Enzared, développée au départ en Nouvelle Zélande.

Il se récolte en septembre-octobre et se consomme frais sans retirer la peau.

Il existe de multiples variétés cultivées maintenant en France chez des petits producteurs l’ ‘Issaï’, le ‘Geneva’, le , ‘Ken’s Red’, le ‘Weiki’,  et le ‘Bayern’.

Le kiwaï mûrit après récolte, il s’agit d’un fruit climactérique. Comme pour la poire et l’avocat, l’amidon qu’il contient se transforme en sucre au fur et à mesure de sa maturation.

On l’utilise essentiellement cru, comme ici ajouté en fin de cuisson d’une tarte fine aux pommes/caramel… pour apporter un peu de fraicheur

Ingrédients pour 6 personnes

Une pâte feuilletée au beurre , 6 à 7 pommes en fonction de leur grosseur

4 Kiwaïs, 5 cuillères à soupe de sucre roux , 50 de beurre doux .

 

Étaler la pâte feuilletée avec sa feuille de papier sulfurisée sur une plaque allant au four

Saupoudrer ensuite de sucre afin de caraméliser la pâte feuilletée et la rendre croustillante.

Rincer les pommes et les couper finement. Les disposer sur la pâte feuilletée.

Saupoudrez la surface de sucre et disposez des parcelles de beurre sur toute la surface des pommes en laissant un cercle au centre pour les kiwaîs

Enfournez dans un four préchauffé à 180 C durant 30 minutes environ ou jusqu’à caramélisation de la surface. Ajoutez du sucre au besoin durant la cuisson.

Déposez la tarte sur une grille, disposez harmonieusement les kiwaïs taillés en demi cercles et laisser refroidir avant de servir.

Bonne dégustation et la semaine prochaine pour une nouvelle découverte …

Xavier GUILLET
Les saveurs de Xavier
saveursxavier@orange.fr
https://www.lessaveursdexavier.com
https://www.facebook.com/saveursxavier

Partagez cet article

  • 0%