Chronique que choisir : Commerce : les causes d’augmentation des prix

Chronique Que Choisir Société

Les prix augmentent, et c’est une préoccupation pour beaucoup de Français. Les principales victimes de l’épidémie sont souvent les plus pauvres, et les effets économiques pèsent particulièrement sur eux. Ce sont plusieurs postes de dépenses des ménages qui sont touchés, dont l’alimentation et l’énergie.

Chronique que choisir_Causes d’augmentation des prix_10012022

La crise sanitaire a d’abord mis le commerce mondial au ralenti, avec la paralysie des transports intercontinentaux, notamment dans les ports. Puis l’augmentation brutale de la demande en matériaux comme en énergie a complètement bouleversé la logistique du commerce international. Les industriels ont paru dépassés par l’ampleur du redémarrage, ce qui provoque des réactions de panique dans les commandes, et de surenchère sur les prix. L’inquiétude qu’inspirent des catastrophes climatiques ou des crises politiques ajoute encore à la confusion, donc à la demande. Le circuit des transports est également sous extrême tension. Le commerce par bateau a été durablement perturbé par la crise sanitaire. L’engorgement des ports ne se résorbe que lentement. Ces phénomènes ont fortement dégradé la rentabilité, ce qui rend la reprise plus coûteuse. Ainsi, avec le redémarrage des économies occidentales, les déséquilibres s’invitent sur les marchés, dans les contrats en cours, et les circuits d’approvisionnements traditionnels.

Les premiers effets ressentis par les consommateurs portent sur l’énergie et les carburants, dont les prix résultent davantage de règles macroéconomiques que des coûts réels. Mais d’autres augmentations préoccupantes sont moins visibles, et pourtant dévastatrices sur les prix de revient : matériaux et matières premières sont en rupture de stock. C’est le cas dans le bâtiment et l’alimentaire. Des augmentations sont prévisibles dans ces secteurs. Elles affectent aujourd’hui des fabricants ou fournisseurs étranglés par leurs conditions contractuelles, non renégociables. Elles risquent de toucher à terme le budget des particuliers.

Partagez cet article

  • 0%