Les rendez-vous de l’Eglise Protestante Unie : Fraternité et handicap, conférence proposée par le CEPPLA

Croire Les rendez-vous de l'Eglise Protestante Unie
Sarah POUSSIEGLE, présidente du CEPPLA (Culture-Evènements-Patrimoine Protestant de Loire-Atlantique) et Thierry RICHOILLEY, Accompagnant d’Elève en Situation de Handicap dans un lycée invitent à la conférence au temple de Nantes du samedi 12 mars 2022 à 18h.

Fraternite et handicap conférence proposée par le CEPPLA 060322 RDV EPUF

Vivre la fraternité au sein de notre société dans des contextes différents, comme par exemple celui du handicap. Le témoignage de Thierry RICHOILLEY ainsi que celui de la Pasteure Isabelle BOUSQUET qui travaille à la Fondation John Bost à La Force en Dordogne, avec des personnes porteuses de handicaps seront riches de sens et d’enseignements.

BÉATITUDES DES PERSONNES  EN SITUATION DE HANDICAP

Heureux ceux qui ne nous disent jamais « dépêchez
vous »
Heureux ceux qui n’arrachent pas de nos mains nos
tâches pour les faire à notre place, car il nous faut du
temps plutôt que de l’aide
Heureux ceux qui prennent le temps d’écouter notre
parole hésitante, car ils nous aident à savoir qu’en
persévérant, nous pouvons être compris
Heureux vous qui marchez avec nous dans les lieux
publics en ignorant ceux qui nous fixent de leurs regards,
car en votre compagnie nous trouvons un refuge
Heureux ceux qui sont à nos côtés quand nous nous
risquons à de nouveaux défis. Grâce à eux nos échecs
seront compensés par les moments où nous nous
surprenons nous-mêmes et où nous vous surprenons
aussi
Heureux ceux qui nous demandent de l’aide, car nous
avons besoin que vous ayez besoin de nous
Heureux ceux qui malgré tout cela nous assurent que
ce qui fait de nous des personnes, c’est notre être donné
par Dieu qu’aucune infirmité ne peut limiter

Heureux ceux qui comprennent que je suis un être humain
et pas un saint juste parce que je suis en situation de
handicap
Heureux ceux qui agissent pour nous sans qu’on le leur
demande
Heureux ceux qui comprennent que je suis parfois faible
et non pas paresseux
Heureux ceux qui oublient les faiblesses de mon corps
et voient mon âme
Heureux ceux qui me voient comme une personne
unique et complète et non comme une des erreurs de
Dieu
Heureux ceux qui m’aiment tel que je suis sans se
demander ce que j’aurais pu être
Heureux sont mes amis sur qui je peux compter car ils
sont l’essentiel et la joie de ma vie

Traduit par Véronique Lemoine et Gérard Kowalski ; d’après le texte de Marjorie Chappell

 

 

Partagez cet article

  • 0%