Chronique Que Choisir : Santé : prendre du CBD, ou pas

Chronique Que Choisir Société
Le cannabidiol, ou CBD, est un extrait du cannabis, sans psychotropes. Sa vente est autorisée en France, mais pas sa production (un paradoxe). Des millions de Français en consomment, comme une sorte de médicament contre des malaises du quotidien.

Sante Prendre du CBD ou pas 070322

On trouve du CBD sous forme d’huile ou de tisane, le plus souvent. Cet extrait du cannabis, ou cannabidiol, est vendu en magasins spécialisés (reconnaissable à la fleur de cannabis), mais également en pharmacie et supermarchés.

Ses vertus thérapeutiques prétendues sont largement répandues par le bouche-à-oreille, les magazines féminins et les réseaux sociaux. Mais ce n’est pas un médicament, et son usage sans avis médical peut présenter des risques, au moins chez certains sujets. Ces effets ont été testés par le mensuel QUE CHOISIR Santé, sous ses trois avantages les plus recherchés :

  • Contre l’anxiété, le cannabis est réputé relaxant. Certaines études confirment bien un effet anxiolytique du CBD, mais il faut absorber des doses 6 à 16 fois plus importantes que celles préconisées par les vendeurs. Cela dit, il n’y a guère d’effets indésirables.
  • Contre les douleurs, l’efficacité du cannabis thérapeutique est largement démontrée. Le CBD n’est pas de même nature, mais les médecins considèrent que ses vertus relaxantes peuvent donner au sujet une sensation très atténuée de la douleur. Ainsi, l’effet serait plus psychologique que thérapeutique, mais pas moins ressenti.
  • Contre l’insomnie, aucune étude scientifique sérieuse n’a confirmé de résultats convaincants. Pourtant, là encore, l’effet relaxant peut agir sur les causes de l’insomnie. Cela revient également à traiter le symptôme plutôt que le mal. Mais l’essentiel reste de mieux dormir.

En tout cas, il est démontré que le cannabidiol ne présente pas ou très peu d’effets indésirables. C’est un avantage considérable, par rapport au THC, le principe actif du cannabis, dont les effets euphorisants sont recherchés par les drogués. Selon l’Organisation mondiale pour la santé (OMS), le CBD ne comporte pas de risques d’abus, et ne serait pas nocif pour la santé. Cependant, les médecins déconseillent la prise de CBD en interaction avec des traitements médicamenteux, faute de recul et d’études scientifiques.

Partagez cet article

  • 0%