Chronique Que Choisir : Santé : toxicité des produits d’entretien et des sprays assainissants

Chronique Que Choisir
L’intérieur des logements est un concentré de pollution, par des produits très volatils, qui menacent les poumons. Les particuliers utilisent encore trop de produits chimiques aux effets indésirables, par habitude ou matraquage publicitaire.

Sante toxicite des produits d entretien et des sprays assainissants 210322

La forte contamination chimique de l’air intérieur des logements est une réalité qui devrait nous conduire à changer certaines pratiques, pour le ménage, la toilette, et autres usages de la vie quotidienne.

Les produits les plus dangereux sont les sprays aux huiles essentielles, les désodorisants et surtout les parfums vendus pour purifier l’air intérieur. Les études démontrent que tous ces auxiliaires de propreté ou d’agrément présentent de vrais risques pour les poumons. On devrait tout simplement retirer du marché les pulvérisateurs désodorisants, les bougies parfumées. Mais l’encens ou le papier d’Arménie sont tout aussi critiquables, même s’ils sont réputés traditionnels ou naturels.

Avec les colliers et les traitements anti puces des chiens et des chats, les insecticides ménagers qu’on pulvérise si facilement, le traitement des plantes et les produits antimites, l’exposition aux pesticides peut être quasi permanente au domicile.

Une application gratuite comme QUELPRODUIT (de l’association QUE CHOISIR) permet de vérifier rapidement en rayon si le savon habituel, ou le nettoyant familial sont vraiment sans danger. Les produits d’entretien les plus courants peuvent eux aussi contenir ou émettre des substances nocives, mais il suffit de bien les choisir, car beaucoup sont inoffensifs.

Pour éviter les désagréments de la pollution intérieure, il suffit donc de modifier ses habitudes, et ouvrir les fenêtres du logement matin et soir (5 minutes suffisent, en courant d’air, et 10 à 15 mn sinon).

Partagez cet article

  • 0%