Esprit bonheur : Soul : Qui suis-je…

Esprit bonheur Société

Karine Guénard partage ses réflexions, ses expériences et vous invite à poser un regard différent sur votre vie. Le thème du jour : Soul : Qui suis-je…

Soul Qui suis je 250422 Esprit Bonheur

Bonjour c’est l’Esprit Bonheur, quelques minutes de partage pour voir la vie du bon côté.

Comment allez-vous ?

Aujourd’hui je vous propose une exploration intérieur.

Dans le film d’animation Soul, Joe se retrouve dans le Grand Avant où les jeunes âmes non incarnées ont une représentation enfantine.

Elles sont toutes semblables avant de connaître l’expérience terrestre, elles ne savent pas qui elles sont et leur virginité d’apprentissages ne leur permet pas de se distinguer les unes-des-autres.

Elles se voient attribuer, avant leur incarnation, des traits de caractères différents qui vont servir de base à leur personnalité. Tout ceci est présenté de manière ludique, un peu comme les badges des scouts.

La flamme est le seul « badge » qui est nécessaire à chacune pour descendre sur terre s’incarner. Pour chaque âme elle peut être acquise par une inspiration différente. Elle correspond au désir ou à la motivation de faire l’expérience humaine.

Cette représentation me parle car avec mes 6 enfants, j’ai pu constater que déjà nourrissons ils avaient des traits de caractères très différents. Ils sont déjà uniques mais ne le savent pas encore. Par la suite,  leur chemin terrestre grace à leurs expériences et leurs choix, leur permet de développer leurs personnalités et de prendre conscience de leurs unicités.

Dans Soul, ces jeunes âmes du Grand Avant vont, une fois incarnées, pouvoir développer leur caractère, leur énergie, leur apparence. Et lorsque nous les  voyons au moment de leur retour vers l’au-delà, elles ont une apparence physique toutes différentes qui témoigne de leur vécu, de leur apprentissage et du fait que chacune a découvert qu’elle était unique.

En cette période de renouveau qu’est le printemps et le temps Pascal où nous avons été invités à quitter la peau du vieil homme pour revêtir celle de l’homme nouveau, je vous propose de nous rappeler que nous sommes uniques. Que nos choix et nos expériences vont continuer de nous modeler tout au long de notre vie.

Nous pourrions prendre du temps cette semaine pour regarder ce qui fait notre singularité. Quels sont nos goûts, nos fragilités, nos forces, nos qualités, nos défauts…

Qui nous sommes réellement, indépendamment de notre société, de ceux qui nous entourent et de leurs attentes ou projections…

C’est une invitation à l’introspection avec simplicité sur ce que nous aimons ou qui nous sommes.

Observons tranquillement dans nos journées ce qui nous attire, nous émeu ou au contraire ne provoque aucune émotion ou sensation.

Si vous demander à un enfant de 3 ans s’il aime le chocolat, il va répondre sans se poser de question. Il aime ou il n’aime pas, c’est pour lui une évidence.

Soyons à l’écoute de ces évidences pour nous.

Soyons attentifs à nous-mêmes pour mieux nous connaître, nous comprendre et ainsi mieux nous aimer.

Le Bonheur c’est Aimer La Vie

Que votre semaine soit source d’apprentissage

Partagez cet article

  • 0%