Les p’tits bouquins : La fête des mères

Culture Les p'tits bouquins
« Mon amour » d’Astrid Desbordes et Pauline Martin aux Editions Albin Michel Jeunesse.

Quand Archibald demande à sa maman si elle l’aimera toujours, elle lui explique que l’amour est constant et inconditionnel, même dans les moments plus difficiles, quand la relation est compliquée. Les couleurs pastels des illustrations soulignent la force et la douceur de l’amour maternel.

La fete des meres 0522 Les p tits bouquins

« Je t’aimerai toujours quoi qu’il arrive » de Debi Gliori aux Editions Gautier-Languereau.

Petit Renard multiplie les bêtises et finit par dire que personne ne l’aime. Mais sa maman lui assure qu’elle l’aimera quoiqu’il puisse arriver, même s’il se transformait en ours, en crocodile ou en mouche, même s’il partait très loin. Les illustrations, très drôles mais aussi très tendres, servent cette belle histoire.

« Sainte-Marie, mère de Jésus » de Paule Amblard chez Artège Jeunesse aux Editions Enteleki.

Un livre pour raconter aux enfants la vie de Marie, de manière imagée et précise. L’album est accompagné d’un CD où le texte est lu par des comédiens avec des musiques originales, des bruitages et des ambiances sonores pour recréer la vie dans l’antiquité du premier siècle.

« Maman » d’Hélène Delforge, illustré par quentin Gréban, aux éditions Mijade.

Ce très bel album évoque des petits moments de maternité, des bouts de dialogues, des réflexions, presque des poèmes parfois, qui illustrent les mille facettes de l’amour maternel à travers de multiples figures de femmes d’ici ou d’ailleurs. Les illustrations pleine page sont particulièrement soignées. Un beau livre.

Partagez cet article

  • 0%