Les Canistrelli, des douceurs délicieuses, très peu allergènes, qui régaleront tous les gourmands.

Pour réaliser une trentaine de canistrelli, il vous faudra :

  • 250 gr de farine
  • 80 gr d’huile.
  • 80 gr de vin blanc. Ah, Pour ceux ou celles qui n’aimeraient pas compter les liquides en gramme, sachez que 80 gr correspondent à 8 cl, soit un demi-verre d’eau environ. Je sens que vous n’envisagerez plus vos fonds de bouteilles de vin de la même façon.
  • 80 gr de sucre
  • 1/2 sachet de levure

On aromatisera la pâte à ce que l’on veut :

  • A l’anis, avec des graines que l’on incorporera à la pâte
  • Au citron, avec des zestes hachés
  • A l’amande ou à la noisette, ou à la pistache, avec des noix légèrement concassées,
  • A la fleur d’oranger ( mes préférés !). j’associe graines d’anis et fleur d’oranger.
  • Aux écorces d’orange confites, coupées en petits morceaux
  • Au gingembre confit, aussi coupés en petits morceaux

 

La préparation est un jeu d’enfant. On mélange tous les ingrédients, en commençant par les poudres (farine, sucre et levure) , à la main ou à l’aide d’un robot. On obtient ainsi une pâte que l’on étale au rouleau sur un plan de travail légèrement fariné.

On découpe ensuite les formes que l’on veut. Généralement, je fais des losanges.

On préchauffe le four à 180°C.

On pose les losanges sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.

Et on enfourne à 180°C pendant 10mn, puis à 160°C pendant 10mn encore.

Les canistrelli doivent être à peine colorés. Sortis du four, on les met sur une grille pour les faire refroidir et sécher.

Ces gâteaux se conservent très bien dans une boite en fer blanc. Et, comme je l’ai dit, mis dans des sachets, ils font de très bons petits cadeaux.

En plus : vous aurez noté l’absence de beurre et d’œuf. On peut imaginer utiliser une autre farine que celle de blé.

CANISTRELLI
Savourez ces délicieux biscuits d’origine corse