Et si demain Radio Fidélité était muette…

 

Bonjour,

 

Et si demain Radio Fidélité était muette. Plus rien sur la fréquence 103.8 et les autres … Plutôt bizarre et inquiétant, non ?

Fini, cette ambiance, ce regard uniques, ces émissions avec du vrai contenu, ces interviews qui permettent d’aller au fond des choses, ces moments spirituels, ces célébrations religieuses, ces prières à l’antenne. Plus rien… Silence radio.

Plus de radio chrétienne en Loire-Atlantique !

Et demain les fréquences reprises par « radio bling bling », « radio poubelle », « radio haine » ou « radio radicale »…

Au secours ! Réveillons-nous de ce cauchemar !

 

Ce scénario de fiction a malheureusement bien failli se produire l’été dernier. Les dons, qui apportent 60% de nos ressources, ont baissé sensiblement ces dernières années, et, sans un prêt temporaire du Diocèse, nous aurions arrêté d’émettre au mois d’aout, licencié les salariés et fermé la porte.

Aujourd’hui, après avoir réajusté nos charges, nous sommes prêts à repartir et pleins de projets. A condition, à condition que vous nous souteniez.

 

Nous sommes indépendants et associatifs, nous n’avons pas  de réseau national pour nous soutenir, pas d’actionnaires pour recapitaliser la radio, nous avons juste le professionnalisme de nos salariés, l’engagement de nos bénévoles, et la générosité de nos donateurs. Vous !

 

Alors je m’adresse à vous, vous qui écoutez Radio Fidélité de temps en temps, mais qui ne donnez pas encore. Oui, l’écoute de la radio est gratuite, mais elle n’est pas gratuite à produire. Et nous n’avons pas suffisamment de publicité pour assurer notre budget. Peu de spots de pub, c’est un vrai confort à l’antenne, mais cela ne rapporte pas.

 

Je vous interpelle, vous qui donnez déjà, je vous invite à augmenter votre versement et surtout à donner tout au long de l’année via un prélèvement mensuel.

 

Je m’adresse aussi aux chefs d’entreprises, vous pouvez aider la radio via le mécénat qui est défiscalisé à 60%. Autant d’impôts en moins tout en en faisant œuvre utile.

 

Enfin, je suggère à ceux qui commencent à penser à leur succession. Prolongez vos convictions, soutenez l’évangélisation au-delà de vous-mêmes en léguant une partie de votre héritage à Radio Fidélité.

 

Encore quelques réticences ?

Une émission vous déplait ? Donnez en pensant que d’autres ont sans doute aimé.

Une interview, un billet vous a dérangé ? Donnez pour faire vivre le débat et l’échange d’idées.

Vous jugez Radio Fidélité pas toujours pro ? Donnez pour que nous progressions.

Vous aimeriez davantage de podcasts, de vidéos, de messages sur les réseaux sociaux ? Donnez pour nous aider à nous transformer.

Vous n’écoutez pas souvent Radio Fidélité ? Donnez pour les autres.

Vous n’avez pas le temps d’écouter ? Donnez pour faire vivre et diffuser vos convictions.

 

Depuis 38 ans, nous poursuivons fidèlement cette mission : transmettre le Christ et l’Évangile à tous. La radio demeure un outil formidable pour faire entendre à tous les publics une voix différente. Différente du tumulte, de l’insulte, de la haine, de la malveillance, véhiculées partout ailleurs. Radio Fidélité est un havre d’ouverture, de paix et d’amour, le vrai, celui semé dans nos cœurs par Dieu.

 

Terminons avec France Gall :

« Donner pour donner
C’est la seule façon de vivre
C’est la seule façon d’aimer »

 

Radio FIDELITE ou le Temps du DON - Le Billet d'humeur
Parole de président