Le nombre de naissance a reculé de près de 7% en France selon une étude de l’Insee parue en janvier dernier, on compte désormais 1,64 enfant par femme en France en 2023. Dans les Pays de la Loire, le niveau de fécondité diminue et converge vers la moyenne nationale. La région, longtemps appelée le « croissant fertile » rentre dans le rang, ce sont 36 360 bébés qui ont vu le jour en 2023, un chiffre en baisse de 7,2 % par rapport à 2022. En cinquante ans, le taux de fécondité dans la région des Pays de la Loire n’a cessé de chuter. Quelles sont les raisons d’une telle baisse ?  ? Quelles répercutions sur la société ? Comment évolue la  famille aujourd’hui – est-ce la fin des familles nombreuses ? Avec Amandine Rodrigues, cheffe adjointe du service études et diffusion à l’Insee des Pays de la Loire, et Pascale Morinière, présidente des AFC.

 

Fécondité, le grand krach