Ce gâteau est à réaliser la veille, voire même 2 jours avant sa dégustation. C’est donc très pratique si on veut s’avancer pour un repas de famille ou avec des amis. Il se congèle aussi très bien, à condition de ne pas faire le glaçage. On le fera le jour de sa dégustation.

Pour 6 à 8 personnes, il vous faudra comme ingrédients :

  • 100 g de beurre mou
  • 125 g d’amande en poudre
  • 100 g de sucre
  • 3 œufs
  • 1/2 sachet de levure
  • le zeste râpé d’une demi orange.
  • 2 bouchons de rhum

Pour le glaçage : du sucre glace en bonne quantité et du rhum, de façon à obtenir une pâte compacte, un peu comme une pâte dentifrice.

Prévoir un moule ou un plat à tarte pas trop grand que l’on couvre de papier d’aluminium huilé. Le démoulage du gâteau sera alors un jeu d’enfants. C’est important car le gâteau doit être très beau pour un rendu de glaçage parfait.

  1. On commence par mélanger les 3 œufs et les 100 g de sucre jusqu’à obtenir un bel appareil blanc et mousseux.
  2. Dans un saladier, on mélange la poudre d’amande et le sachet de levure ainsi que le zeste râpé de la demi orange. On y ajoute ensuite le beurre fondu.
  3. Puis, on verse dans ce saladier, le mélange œufs/sucre en mélangeant intimement les 2 appareils.
  4. On ajoute ensuite les 2 bouchons de rhum.
  5. On verse la préparation dans le moule recouvert de papier d’alu bien huilé.
  6. Et on enfourne à four chaud à 180°C pour environ 30mn. Le gâteau doit être bien doré.
  7. A la sortie du four, démouler le gâteau sur le plat de service. Retirer la feuille de papier d’alu. Cela se fait très facilement.
  8. Attendre un peu que le gâteau refroidisse. Le temps de préparer le glaçage : mettre un bol de sucre glace dans un saladier avec une cuillère à soupe de Rhum. Bien mélanger de façon à obtenir une belle pâte blanche, ni trop liquide, ni trop crayeuse. Le repère de la pâte dentifrice est bon.
  9. Il n’y a plus qu’à étaler ce glaçage avec une lame de couteau que l’on tiendra bien à plat.

Ce gâteau délicieux et raffiné peut se congeler, comme je l’ai dit. Il suffit de ne pas étaler le glaçage. En effet, il fonderait lors de la décongélation…Un peu plus de rhum dans le gâteau, ce n’est pas grave, mais le rendu serait moins joli.

GATEAU NANTAIS
Gourmand d'amandes et bien "rhumé"