« De Rabelais à Vladimir en passant par Gaza et Saint-Nazaire »

On entend beaucoup les bruits de bottes en ce moment, guerre en Ukraine, guerre en Israël et à Gaza. Laissez-moi vous raconter Il y a 80 ans environ ce 26 mars 1942 , une flottille quitte le sud de l’Angleterre, masquant sa véritable destination qui est Saint-Nazaire. L’objectif de l’opération « chariot » : détruire la porte d’accès de la forme écluse, base pour les cuirassés allemands, avec un navire bélier bourré d’explosifs à retardement. Les commandos doivent aussi attaquer des installations portuaires tactiques. Le combat blesse, tue, enchaine : beaucoup d’hommes ne reviendront pas. Si je vous parle de cette opération aujourd’hui c’est que notre sol est encore marqué des stigmates de cette guerre. Des associations les mettent en lumière pour les incarner, graver ces histoires dans nos mémoires. L’association Mauricette dans la presqu’île avec « L’insoumise de la poche de St Nazaire » et puis le son et Lumière « Dans la nuit la Liberté » à Trans-sur-Erdre dans le pays d’Ancenis

Guerres et Paix par Sabine Daniel-Thezard