Plein ouest pour cette chronique, plus précisément de la Californie vers le Névada. En effet Viggo Mortensen nous entraine dans un superbe western que j’ai beaucoup apprécié.

 

« Jusqu’au bout du monde »