Manque de personnels et de moyens, centres d’urgence surchargés, foyers saturés, familles d’accueil trop rares… Jeudi  18 avril dernier à Nantes, près de 300 professionnels de la protection de l’enfance de Loire-Atlantique étaient dans la rue, pour dénoncer cette situation qualifiée d’intenable.

Des équipes qui s’épuisent et qui font face à une crise de la vocation, des enfants délaissés parfois en danger… Comment en est-on arrivé là ? Et quelles sont les mesures proposées pour sortir de cette impasse ?

Pour en parler, trois éducateur/trices spécialisé(es) et représentant(es) syndical(es)

La protection de l’enfance en crise