Un livre clair pour comprendre dans les détails une compréhension fine des sacrements réformés. La position de Zwingli concernant les sacrements n’était pas facile à tenir, entre les anabaptistes qui faisaient figure d’anarchistes, et les luthériens qui lui semblaient trop proches de la position catholique sur l’eucharistie. Suite à son décès prématuré en 1531, c’est Bullinger son successeur qui approfondira et précisera sa position théologique sur les sacrements en formalisant en 1549 l’accord de Zurich avec Jean Calvin.

 

La REFORME ENTRE en CENE- Les RDV de l'Eglise Protestante Unie 44
avec son auteur Paul Sanders