Le puy du Fou en Vendée fêtera ses quarante cinq ans le 10 décembre prochain sur la colline inspirée des Épesses avec une assemblée générale qui regroupera ses 4000 adhérents!

Adulé par un public de plus en plus nombreux, le spectacle de nuit et les spectacles de jour sont connus, comme le Vendée Globe, dans le monde entier!

Depuis 1978, les villageois du Haut-Bocage racontent leur histoire et celle de la France avec une indépendance d’esprit et une économie de moyens qui rend l’aventure différente des autres sagas dispersées aux quatre coins du pays!

Le Puy du Fou est unique. Comme l’est son inventeur, l’énarque défroqué Philippe de Villiers, enfant du pays et cracheur de feu.

À 73 ans, ce bateleur « à rebours » au sens où l’entendait Huysmans, vient de recevoir un soutien de poids avec une longue chronique de Michel Onfray publiée ces jours-ci dans la revue Front Populaire.

Homme de Gauche, souverainiste et un tantinet libertaire, ce prof de philo à la plume prolixe et assassine salue l’aventure puyfolaise à sa façon en la proclamant tout simplement populaire.

« C’est une rédaction, comme on disait jadis, qui narre un récit débarrassé des passions tristes, de la haine de soi, du mépris de la France et des Français qui constituent le fonds de commerce déconstructionniste minoritaire dans le pays mais majoritaire dans le dispositif médiatique ».

Michel Onfray tape fort. Comme d’habitude.

La Gauche bobo va sans doute s’étrangler mais il n’en a que faire.

Comme Villiers, Onfray rame « à rebours » depuis très longtemps… Le mondialisme et la bien-pensance ne sont pas, loin s’en faut, ses thèmes de prédilection !

En venant au Puy du Fou, librement, il savait où il mettait les pieds.

Sa visite ne restera pas inconnue.

La colline inspirée est vraiment, quarante cinq ans après, un lieu où souffle l’Esprit…

Le billet d humeur du 8 novembre 2022