Merci Joseph Ratzinger, merci Benoît XVI

 

Joseph Ratzinger, plus connu sous son nom de pape, Benoît XVI, est mort il y a un an (le 31 décembre très exactement) et je me permets de lui rendre encore hommage et de le remercier. En effet cet homme discret, ce prêtre et ce pape discret, n’est pas bien connu, d’autant qu’il est situé, oserais-je dire coincé, entre deux papes plutôt extravertis et médiatiques, Jean-Paul II et François. En France même il n’a pas toujours été apprécié. Celui qui était caricaturé en Panzercardinal, s’est même vu reprocher par un conseiller très médiatique d’un président de la république française, d’être un pape allemand, donc n’ayant aucune légitimité à évoquer les droits de l’homme, car suivez mon regard, un allemand, de surcroît âgé … c’est forcément un nazi.

 

Et pourtant, quelle longue et belle vie, parfois déroutante pour lui. Prêtre brillant et théologien remarquable, il participe au concile Vatican II. Ses analyses de l’époque puis 50-60 ans plus tard méritent toute notre attention. Arraché à sa brillante carrière universitaire, il devient archevêque de Munich, cardinal, puis préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi, au service du saint pape Jean-Paul II, auquel il succède, avant de renoncer et de se retirer en 2013. Une vie que je vous invite à découvrir dans le détail : il y a de bons livres sur lui.

Merci Joseph Ratzinguer Merci Benoit XVI - Le billet d'humeur
honneur au Pape Allemand