René Girard par Marie Girard (sa petite nièce)

René Girard, né le  à Avignon et mort le  à Stanford en Californie, est un anthropologuehistorien et philosophe français.

Ancien élève de l’École des chartes, il part faire son doctorat aux États-Unis où il passera toute sa carrière. Il y enseigne d’abord la littérature. Il est professeur à l’université Johns-Hopkins de 1957 à 1980, puis à l’université Stanford de 1980 à 1995.

Il est le père de la « théorie mimétique » qui, à partir de la découverte du caractère mimétique du désir, cherche à fonder une nouvelle anthropologie de la violence et du religieux. Partie de la littérature, dans Mensonge romantique et Vérité romanesque (1961), son analyse s’étend ensuite aux mythes fondateurs, aux rites sacrificiels et aux phénomènes de violences collectives et de persécutions, dans La Violence et le Sacré (1972).

Il est élu à l’Académie française en 2005.

René GIRARD par Marie GIRARD - Le Génie du Christianisme
René GIRARD par Marie GIRARD - Le Génie du Christianisme.