Une recette colorée et pleine de saveur. Tout réside dans l’équilibre des épices.

Pour 6 personnes, il vous faudra :

  • une cuillerée à café rase de Raz el Hanout
  • une cuillerée à café rase de cumin en poudre
  • un kilo de carottes épluchées et coupées en bâtonnets
  • un oignon blanc épluché et haché.
  • Une branche de céleri, avec les feuilles
  • 2 cuillerées à soupe rase d’huile d’olive
  • 3 cuillerées à soupe de vin blanc (facultatif)
  • 100 gr de noix de cajou non salées ( de préférence)
  • ½ cube de bouillon de légumes
  • 1 bouquet de persil + 1 bouquet de persil plat ou de coriandre

Si vous avez une cocotte , l’idéal est de placer les bâtonnets de carottes dans le panier vapeur. Vous mettrez dans la cocotte 400 gr d’eau, soit un peu moins d’1/2 litre, le Raz El Hanout et le cumin, vous placerez le panier avec les légumes dessus et laisserez cuire 15 mn. Si vous n’avez pas de panier, l’opération peut se faire dans un faitout mais il faudra vérifier la cuisson des carottes avec une pointe de couteau : elles devront être tendre sans perdre non plus leur fermeté. Disons : al dente !

Quand vous y êtes, sortez les carottes de la cocotte ou du faitout et réservez le bouillon dans un bol.

Vous mixez ensuite l’oignon et la branche de céleri ( sans les feuilles, là ). Et vous faites rissoler oignon et céleri, dans votre cocotte ou le faitout , avec l’huile d’olive, 5mn, environ.

Vous ajoutez ensuite le vin blanc, les noix de cajou, 100gr du bouillon réservé, et le ½ cube de bouillon. Et vous placez à nouveau vos carottes dans le panier de cuisson au-dessus pour 8mn de cuisson à la vapeur ou , directement dans le faitout, en remuant de temps en temps et en vérifiant la cuisson des carottes qui doivent s’attendrir davantage.

Pendant ce temps, ciselez finement les feuilles de céleri ainsi que le persil plat ou la coriandre.

Une fois les carottes bien tendres, versez-les ainsi que le contenu de la cocotte dans un plat de service, salez et poivrez selon votre goût. Parsemez ensuite le plat du mélange céleri/persil, ajoutez de la ciboulette coupée au ciseau.

Vous pouvez servir cette salade tiède ou froide, en entrée comme en accompagnement.

J’ajoute aussi quelques noix de cajou concassées au-dessus et de temps en temps aussi, une petite de poignée de raisins secs de Corinthe.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaitez de vous régaler !

SALADE DE CAROTTES A L ORIENTALE