Bonne nouvelle pour les salariés de Michelin, bonne nouvelle pour le patronat, bonne nouvelle pour tous ceux qu’inspire la doctrine sociale de l’Eglise : le groupe de Clermont-Ferrand, réputé pour ses œuvres sociales, a mis en place un «salaire décent» et une généreuse protection sociale pour l’ensemble de ses 132 000 employés, en France et partout dans le monde.Florent Ménégaux, le président du groupe Michelin, estime que, je le cite : «Le salaire minimum en France n’est pas suffisant aux yeux de Michelin pour répondre à ce que nous estimons être un salaire décent».

Révolutionnaire non ?

RADIO FIDELITE - UN SALAIRE DECENT _ ERIC PICARD [03 MAI 2024]