Un bon velouté au panais qui réchauffe en cette saison hivernale, Pour 6 à 8 convives, il vous faudra :

  • 1 échalote
  • 3 cm de gingembre frais
  • Une cuillerée à soupe de miel
  • 400 g de panais
  • 2 poires
  • 1 l de bouillon de légumes
  • 25 g de gingembre confit ( facultatif)
  • une barquette de fromage frais ( type st moret)
  • un citron ( pour éviter que les poires ne noircissent)
  1. Tout d’abord il faut peler et hacher l’échalote. Peler et râper le gingembre.
  2. On fait revenir tout cela dans une poêle avec un filet d’huile d’olive, on y ajoute la cuillère à soupe de miel, du sel, du poivre et on laisse caraméliser une minute.
  3. En attendant, on pèle et épépine les poires, on les coupe en gros morceaux et on verse du jus de citron dessus pour les protéger de l’oxydation . ces morceaux seront à ajouter à la recette au moment du mixage. Mais on pourra aussi en garder un peu pour la décoration au moment de servir le velouté.
  4. Il faut aussi peler les panais et les couper en cubes.
  5. on ajoute ces morceaux de panais au mélange d’échalotes et de gingembre pour les faire revenir 2 min, puis on les couvre du bouillon. On peut commencer par utiliser 750 ml de bouillon pour en rajouter ensuite en fonction de la texture désirée. On couvre et on laisse cuire 20 min.
  6. Lorsque le panais est bien tendre, on peut le mixer à l’aide d’un robot plongeur. On ajoute les poires en morceaux, la crème de fromage frais. On doit obtenir un beau velouté nacré. Il ne faut pas hésiter à limiter ou augmenter la quantité de bouillon en fonction de ce que l’on souhaite : un velouté plutôt crémeux comme une purée douce, ou plus souple, comme un potage épais. Vous voyez… bien sûr, il faut goûter, comme toujours, pour ajuster à sa guise l’assaisonnement, de poivre ou sel.
  7. Et, le moment de se régaler est arrivé. Pour un diner chic, servi à l’assiette (creuse, évidemment) une légère pluie de petits morceaux de poires, de gingembre confit et de noisettes concassées et torréfiées ajoutera avantageusement couleurs et croquant.

Vous verrez, vos convives s’amuseront à chercher les saveurs de ce velouté. Ils hésiteront peut-être sur le goût si subtil du panais, évoquant la noisette ou l’amande fraiche. Ils seront fiers de trouver tout de suite la puissance du gingembre, l’appréciant d’autant plus que le sucré délicat de la poire viendra naturellement calmer l’ardeur épicée du rhizome indien.

VELOUTE PANAIS POIRE GINGEMBRE
Un bon velouté qui réchauffe en cette saison hivernale !